19 avril 2017

Le Brexit et les champignons

Toadstool est une expression anglaise réservée aux champignons suspects. Littéralement, elle signifie «banquette de crapaud», ce qui ne suggère rien d’appétissant. Au Vè Siècle, des tribus germaniques ont émigré du Nord de l’Allemagne vers l’île qui s'appellera l'Angleterre. Elles ont importé un terme que les Frisons des Pays-bas épellent poddestoel et leurs compatriotes néerlandophones, paddestoel, sans connotation inquiètante toutefois.

Mais les Anglais d'aujourd'hui sont-ils si mycophobes ?

Après leur conquête de l’Angleterre en 1066, les Normands y ont importé le terme mouceron, bientôt devenu mushroom. Ce vocable a été réservé aux espèces nobles, comestibles, tandis que le terme anglo-saxon a été laissé aux espèces douteuses. Les écrits savants sont partout restés avec fungus latin.

Aujourd’hui en Angleterre, les toadstools ne se cueillent plus que dans des histoires d'horreur. Les mushrooms pour leur part sont les champignons visibles qui émergent du sol ou des arbres, notamment ceux qu’on mange avec plaisir. L'appétit pour ces derniers s’est considérablement développé au cours des dernières décennies chez les Anglais, notamment à la faveur de l'immigration continentale.

Le Brexit fera-t-il ressortir les toadstools de leurs forêts hantés ?

Quelque soit l'issue géopolitique, vous trouverez toujours vos champignons, frais ou séchés, à la Mycoboutique ! 

Retour au blog

Catégories

Archives

Liens

Autres liens pratiques