Mycoscope de novembre 2018
Le champignon de Paris
Ce courriel ne s'affiche pas correctement?
Voir dans votre navigateur .

Des cadeaux pour les Fêtes, nous en avons des tonnes à vous suggérer. Avez-vous songé à des jolis souliers de bébé, à un sac de culture pour voir pousser les pleurotes, à une mère pour faire sa propre kombucha, à un livre qui fait rêver les enfants ou même à un canif qui traque les champingons. Ce ne sont là que quelques idées. Pour tous les goûts, vraiment ! 



Les centaines de randonneurs qui nous ont accompagnés dans nos excursions estivales ont profité d'une température saisonnière très favorable. À l'occasion, des journalistes se joignent aux groupes. C'était le cas de Katia Tobar récemment. Dans son article du 19 octobre dans le Devoir, la journaliste écrit: «ces sorties sont une occasion d'enrichir sa vie sociale en rencontrant des personnes ayant des intérêts communs pour le plein air et la gastronomie». À quand l'excursion Célibataires et nus ?

Le gel s'étant déjà imposé, nous ne reprendrons ces excursions qu'au printemps. Entre temps, la Mycoboutique vous propose de nombreuses activités, notamment, en février, une formation de trois jours pour les chasseurs-cueilleurs de champignons. 



La Mycoboutique s'est mérité le titre de producteur du mois par Chef Cook It, artisan montréalais du prêt-à-cuisiner. Une collaboration amusante. Nos champignons sauvages se retrouvent d'ailleurs dans leur recette de risotto aux champignons sauvages. À cette occasion, un court métrage a été réalisé sur la Mycoboutique, un document que nous vous invitons à visionner ici.

Le risotto Mycodélices est, bien sûr, une alternative à votre portée.



Sous les auspices de Guèpe, société sans bit lucratif qui réunit des professionnels de l'environnement dans une mission éducative, une spécialiste de la Mycoboutique anime une initiation à la culture des champignons chez soi. Les inscriptions se font directement auprès de l'organisme lui-même. Le rendez-vous est le 15 novembre à 18h30. Suivez le lien pour l'adresse.



Le champignon de Paris (Agaricus bisporus) est cultivé depuis le XVIIIème siècle. Parfumé et savoureux, il est l’étalon universel quand on évoque le goût de champignon. De plus, sa valeur nutritionnelle est exceptionnelle pour sa teneur en protéines, minéraux, vitamines et acides aminés essentiels. Il a de nombreux sosies tout aussi délicieux dans nos forêts (A. silvaticus), dans nos champs (A. campestris), sur nos pelouses (A. arvensis) et jusque sur nos trottoirs (A. bitorquis).
Dans les années soixante, des variétés cultivées plus foncées (champignon café, cremini, portobello, portabella) ont touché une corde sensible des consommateurs. Paradoxalement, aujourd’hui, une variété émergente corrige la propension de ce champignon à brunir lorsque choqué. Cette altération qui est le fruit d’une procédure révolutionnaire en ingénierie génétique, CRISPR Cas9.
Lorsque les querelles de brevets seront réglées, il y a de fortes probabilités pour que vous retrouviez un champignon de Paris impeccablement blanc dans une épicerie près de chez vous. Comme les autres variétés, il se prêtera avec bonheur à l’une ou l’autre de nos recettes.
Pour en savoir plus sur cette technologie dont les applications se multiplient dans tous les domaines, bien au-delà de cette histoire apparemment anecdotique, lisez notre blog.


Nous suivre sur Twitter | Notre page Facebook | Envoyer à un ami

Copyright © 2018 MycoBoutique Tous droits réservés | info@mycoboutique.com
4324, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), H2J 2K8

Se désabonner de cette liste